Bruit au travail et vibrations appliquées à l'Homme

Connaître les niveaux sonore et vibratoire des équipements et machines, permet aux entreprises de mettre en place des mesures de protection pour leurs salariés.

Qu’il s’agisse d’opérateurs exposés quotidiennement au bruit de machines, ou d’agriculteurs subissant plusieurs heures par jour les vibrations de tracteurs, l’impact sur la santé peut avoir de graves conséquences si des mesures pour limiter ces nuisances ne sont pas mise en place. Dans un cadre sécuritaire, les visiteurs occasionnels de sites où les émissions de bruit et de vibrations atteignent des niveaux nocifs doivent également bénéficier de mesures de protection et de prévention.

Nocivité au poste de travail

Une bonne gestion de la santé et de la sécurité sur le lieu de travail commencent par une bonne compréhension des dangers encourus. Mesurer les niveaux d'émission sonore des machines et les niveaux de vibration des équipements, permet aux entreprises d’adapter les types de protection requis et la durée maximale d'exposition des salariés. Néanmoins, mesurer les émissions des équipements ne suffit pas. L'acoustique spécifique à chaque site, facteur important pour la notion de propagation et de réverbération des ondes nocives, doit également être prise en compte dans le calcul de l'exposition au bruit des salariés.

Limiter l'exposition au bruit du personnel

L'environnement sonore et vibratoire varie au cours d'une journée de travail. Les employés évoluent dans des espaces de travail au sein desquels les niveaux sonores varient et ne sont amenés à utiliser des équipements générant du bruit et/ou des vibrations élevées qu'une partie du temps. Du fait de ces variations, la détermination de niveaux de bruit acceptables et la mise en place de système de protection des salariés peut s‘avérer difficile. La durée d'exposition aux nuisances est un indicateur clé dans le cadre de la prévention des maladies professionnelles telles que les pertes d'audition, arthroses, affections musculaires ou phénomènes de Raynaud.

Protecting employees from noise and vibration exposure

La perte auditive due à une exposition prolongée au bruit est l’une des maladies professionnelles les plus fréquemment identifiée par les médecins du travail.  Parce qu’ils sont exposés quotidiennement et pendant des années à des niveaux de bruit élevés, des millions de salariés encourent un risque de surdité professionnelle. Les niveaux de bruit sont nocifs sans être douloureux, leur exposition n'entraîne, dans la majorité des cas, ni réaction immédiate ni plainte. Mais, lorsque les dommages sont constatés, le handicap social et psychologique qu’il induit, peut, en termes de perte de collaborateur qualifié, de mise à la retraite anticipée et de compensations financières, coûter très cher à une entreprise.

Des programmes de protection de l'audition ont été instaurés dans de nombreux pays et sont régis par des normes nationales et internationales. Ces plans préconisent une évaluation de l'exposition au bruit des salariés au moyen de sonomètres portatif ou de dosimètres de bruit individuels.

Système recommandé 

L'Exposimètre Type 4448 de Brüel & Kjær est fixé sans câblage sur l'épaule et accompagne le salarié tout au long de sa journée de travail mesurant et stockant les niveaux de bruit auxquels il est exposé. Sa manipulation, très conviviale (deux boutons, display LCD, calibrage automatique), s’acquiert en quelques minutes. Sa batterie est rechargeable et il peut mémoriser les mesures de plusieurs journées de travail.

Des kits comprenant jusqu'à dix exposimètres sont livrés dans une mallette de transport intégrant également les accessoires inclus et les accessoires en option.

> Exposimètre Type 4448

> Protector Type 7825

Les vibrations mécaniques appliquées à l'Homme peuvent être transmissent sur le corps entier ou sur certaines parties - le plus souvent sur la partie mains et bras.  Un outillage électrique tenu en main (burins électriques, perceuses, marteaux piqueurs) expose son utilisateur à des vibrations particulièrement nocives pour le système main-bras. L'exposition corps entier est généralement associée à la conduite d'engins et de véhicules.

La vibration se transmet au corps entier par l'intermédiaire de la partie du corps en contact avec l'élément vibrant (pieds, fessier, dos, etc.). Une exposition prolongée à ce type de vibrations peut être à l’origine de lésions physiques irréversibles ou d’une altération du système nerveux.

Les vibrations du système main-bras, comme leur nom l’indique, s’appliquent aux mains et aux bras. Une exposition quotidienne peut à terme causer des lésions irréversibles sur ces parties du corps, avec notamment l’apparition du phénomène de Raynaud (doigts morts) ou une altération des articulations et des muscles au niveau du poignet et/ou du coude.

Système recommandé

L’exposition aux vibrations sur l’Homme peut être quantifiée par des mesures du système main-bras ou corps entier grâce à une instrumentation conforme aux références normatives internationales. L’Analyseur de vibrations appliquées à l’Homme Type 4447 est un système portatif dédié aux opérations de mesures et d’évaluation, utilisable pour la surveillance et la réduction de l’exposition aux vibrations mécaniques nocives. Il est livré avec son logiciel  de calcul sur PC qui permet de vérifier les données recueillies et de les confronter aux valeurs limites prescrites par la Directive européenne 2002/44/CE.

Vibrations sur le corps humain (Livret)

> Analyseur de Vibration corps entier et main-bras Type 4447

Complétez le formulaire, nous vous répondrons dès que possible. Si vous avez besoin de support technique, merci de bien vouloir utiliser le document dédié aux demandes de support.

I would like to (elaborated)
Mon nom
Je suis de
Je travaille pour la société
Mon numéro de téléphone est
Mon adresse email est