Shock and drop testing

Résistance aux chocs et aux chutes

Pour tester comment les produits, sous-ensembles et composants résistent à la chute, à un choc induit ou un choc pyrotechnique, il est courant de procéder à des essais de tenue aux chocs transitoires, aux chutes et/ou aux impacts.

Pour tester comment les produits, sous-ensembles et composants résistent à la chute, à un choc induit ou un choc pyrotechnique, il est courant de procéder à des essais de tenue aux chocs transitoires, aux chutes et/ou aux impacts. Lors de ces essais, des charges utiles (téléviseurs, sous-ensembles de véhicule ou appareils électroménagers) sont secouées à fort niveau (100 g) pendant un court laps de temps pour simuler par exemple un véhicule passant sur un nid-de-poule ou la chute d'un téléviseur pendant son transport.

Les équipementiers de l'automobile, de l'armée et les fabricants de produits commerciaux procèdent à des essais de chocs et de chutes normalisés : SAE J1455 pour les véhicules et leurs composants, CEI 60068-2-27, CEI 60068-2-29 et CEI 60068-2-31 pour les chocs, secousses et chutes de produits commerciaux et MIL-STD-810 pour les essais classiques de chocs avec analyse SRC (spectre de réponse au choc) pour les matériels militaires. Le stockage des profils d'essais normalisés et leur réutilisation par le logiciel de contrôle facilite l'exécution des essais.

Système recommandé

Shock and drop testing system overview

Pour les essais de tenue aux chocs, nous conseillons un système basé sur le Vibrateur de force intermédiaire refroidi par air V8, qui offre un déplacement d'une amplitude de 63,5 mm (pour un pic de vitesse de 1,8 m/s). Il est commandé par un contrôleur de vibrations LASERUSB d'utilisation intuitive et dont le logiciel permet l'enregistrement et l'analyse rapide et sûre des mesures de choc. Pour une analyse plus avancée, l'outil BK Connect Shock Response Analysis calcule les spectres de réponse à des chocs de nature transitoire dans le domaine temporel afin de déterminer les dommages potentiels.